Discut' Kingdom
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Discut' Kingdom

Bienvenue sur Discut Kingdom!
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Jean-Luc Delarue, «soulagé», se confie au magazine Gala

Aller en bas 
AuteurMessage
yuna
Animatrice Sadiik
yuna


Messages : 155
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 36
Localisation : Liege

Jean-Luc Delarue, «soulagé», se confie au magazine Gala Empty
MessageSujet: Jean-Luc Delarue, «soulagé», se confie au magazine Gala   Jean-Luc Delarue, «soulagé», se confie au magazine Gala I_icon_minitimeMer 22 Sep - 16:51

Il a dû répondre au rythme d'une mitraillette, enchaînant les confidences de manière décousue. Puis, peut-être s'est-il repenché sur le tout, stylo en main, pour en polir les angles trop acérés. Une semaine après avoir été réveillé à son domicile parisien par des policiers, pour être entendu dans une affaire de trafic de drogue, ce qui a révélé sa forte consommation de cocaïne, Jean-Luc Delarue se confie au magazine Gala, qui sort ce mercredi.

Il y a quelques mois, le magazine ami des people avait fait de Delarue son rédacteur en chef d'une semaine. A la tête de la rédaction, celui-ci avait alors choisi de mettre à la Une son histoire conte de fée avec la top model espagnole Inès Sastre. La belle relation a pris fin depuis, mais l'animateur-producteur reste en confiance. Il a même ouvert son appartement à un photographe, une première, qui a composé un tableau suffisamment flouté pour ne rien révéler, sinon des dictionnaires et une très belle photographie de l'actrice Romy Schneider, un portrait sombre.

«Serein et apaisé»

Dans cet entretien, Jean-Luc Delarue se dit «soulagé». «Je me suis rarement senti aussi serein et apaisé», confie-t-il avec une semaine de recul. Oui, il prend de la drogue, mais pas comme certains, en soirée pour le plaisir et l'ambiance. Pire, pour lui «la drogue n'a jamais été quelques chose de festif (...) Ça a toujours été quelques chose de solitaire, quelque chose dont je ne suis pas fier. Je tiens à dire, à tous ceux qui seraient tentés, de ne jamais commencer car de toutes façons, un jour il faudra arrêter», ajoute-t-il.

L'animateur confie que «la drogue (lui) permettait de trouver l'énergie pour écrire la nuit (...) et de rendre supportable une recherche personnelle», estimant «qu'il y a beaucoup de points d'interrogations» dans son passé et son enfance, et laissant poindre qu'il aurait pu être maltraité.

«J'ai besoin de libérer ce qui est enfoui en moi et qui est à l'origine de mes troubles», confie encore Jean-Luc Delarue, «comprenant parfaitement» la décision de France Télévisions de le suspendre. «On ne peut pas faire comme s'il ne s'était rien passé (...) Je ne minimise pas les faits. Dans suspension provisoire, il y a provisoire. J'ai la chance de ne pas être accro. Ces derniers mois, j'ai déjà arrêté (ndlr : la drogue) de longues périodes. Ce troisième arrêt est définitif», assure-t-il. Il l'avait programmé, avec son médecin, au 23 septembre. Il l'a anticipé d'une petite dizaine de jours.

Source: leparisien.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://kingdom-fantasy-wars.forumactif.org/portal.htm
 
Jean-Luc Delarue, «soulagé», se confie au magazine Gala
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discut' Kingdom :: Discut' Diverses :: Les actus du monde-
Sauter vers: