Discut' Kingdom

Bienvenue sur Discut Kingdom!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La machine judiciaire s'emballe dans l'affaire Bettencourt

Aller en bas 
AuteurMessage
yuna
Animatrice Sadiik
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 33
Localisation : Liege

MessageSujet: La machine judiciaire s'emballe dans l'affaire Bettencourt   Ven 9 Juil - 18:04

La saga de l'affaire Bettencourt s'est poursuivie vendredi avec des perquisitions visant le gestionnaire de fortune de l'héritière de L'Oréal, et la pression sur le gouvernement demeure.
L'entourage de Nicolas Sarkozy continue à estimer que l'affaire est close, toutes les allégations de l'ex-comptable de Liliane Bettencourt affirmant qu'il avait reçu des enveloppes d'argent étant selon l'Elysée "démontées" depuis ses dépositions devant la police, la dernière datant de jeudi.
"A partir du moment où les propos de la comptable sur le président de la République sont complètement faux, c'est une affaire qui concerne les juges et pas Nicolas Sarkozy", dit-on dans son entourage.
Mais l'opposition de gauche constate que Claire Thibout a maintenu l'essentiel, en particulier ses accusations contre le ministre du Travail, Eric Woerth, trésorier de la campagne présidentielle de 2007 et aujourd'hui de l'UMP.
Plusieurs de ses dirigeants, ainsi que l'ex-Premier ministre UMP Dominique de Villepin, réclament la désignation d'un juge d'instruction, seul à même, à leurs yeux, de garantir l'impartialité de l'enquête sur cette affaire.
La majorité attend beaucoup du rapport commandé à l'Inspection générale des finances (IGF) pour desserrer l'étau autour d'Eric Woerth, soupçonné depuis trois semaines de complaisance fiscale envers Liliane Bettencourt lorsqu'il était ministre du Budget et de financement politique illégal.
Ce rapport, attendu initialement vendredi, devrait être finalisé avant lundi.
Parallèlement, les critiques du gouvernement ont redoublé de virulence à l'encontre d'Edwy Plenel, fondateur du site internet d'information Mediapart, à l'origine de la tempête médiatico-politique qui éclabousse Eric Woerth.
Des éditoralistes voient dans le combat entre l'ancien directeur du Monde et Nicolas Sarkozy une affaire dans l'affaire.
"JUSTICIERS AUTO-PROCLAMÉS"

Mediapart assure avoir "scrupuleusement retranscrit" les propos de Claire Thibout malgré son démenti partiel.
Mais en déplacement en Croatie, le Premier ministre, François Fillon, a fustigé des "justiciers auto-proclamés", une allusion à peine voilée au site d'information.
"La France est un Etat de droit, en France il y a une justice indépendante, en France on n'a pas besoin de justiciers auto-proclamés", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.
Avant François Fillon, une demi-douzaine de membres de la garde rapprochée de Nicolas Sarkozy s'en étaient pris au fondateur de Mediapart, Edwy Plenel, le qualifiant "d'opposant politique" ou de "récidiviste de la calomnie".
Des partis de gauche, comme Europe Ecologie, se sont élevés contre la violence des attaques visant la presse.
Transparence international France estime dans un communiqué que "les médias ont un rôle essentiel à jouer dans la mise au jour des affaires de corruption."
Pour Reporters sans frontières (RSF), les efforts de la majorité pour transformer l'affaire Woerth-Bettencourt en affaire Mediapart sont "rétrogrades" et "ne changent rien au fond du problème."
L'Elysée a maintenu que Claire Thibout avait démenti devant les policiers "tous les éléments qu'on lui a fait dire" sur Mediapart et que le chef de l'Etat ne se sentait plus concerné.
Cependant, la machine judiciaire est en marche et l'ex-comptable n'est plus seule au coeur de la tempête.
Après la confrontation jeudi entre elle et Patrice de Maistre, la brigade financière s'est rendue vendredi au domicile parisien de ce dernier, gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, et dans les bureaux de sa société, Clymène, à Neuilly, pour de longues perquisitions.
Son avocat, Pascal Wilhelm, n'y voit pas, cependant, une pression particulière sur son client.
"À partir du moment où il y a une enquête large, plusieurs enquêtes, ce type de perquisition n'est pas étonnant. Il s'agit d'un ensemble de perquisitions", a-t-il dit à Reuters.

Source: lexpress.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-fantasy-wars.forumactif.org/portal.htm
 
La machine judiciaire s'emballe dans l'affaire Bettencourt
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matchs truquées
» l'indre lochoise
» Ronaldinho impliqué dans l'affaire de dopage ?
» Faits divers...
» Gardes a vue dans l'affaire Multedo ......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discut' Kingdom :: Discut' Diverses :: Les actus du monde-
Sauter vers: