Discut' Kingdom

Bienvenue sur Discut Kingdom!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hommage unanime à Bernard Giraudeau

Aller en bas 
AuteurMessage
yuna
Animatrice Sadiik
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 33
Localisation : Liege

MessageSujet: Hommage unanime à Bernard Giraudeau   Sam 17 Juil - 20:09

Le ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand, a été le premier à rendre hommage à l'acteur Bernard Giraudeau, décédé ce samedi. «Avec Bernard Giraudeau, disparaît prématurément un grand comédien, un de ceux qui par leur personnalité, leur force, leur regard et leur voix, laissent leur marque dans notre mémoire», déclare le ministre dans un communiqué.

«Il était un ami incomparable»
L'ancien ministre de la Culture et député PS, Jack Lang, a salué un «acteur puissant et doué d'une vive intelligence» qui «a incarné avec éclat certains des plus beaux rôles du cinéma et du théâtre. Il était un ami incomparable», souligne le socialiste.

Le maire PS de Paris, Bertrand Delanoë, a pour sa part voulu «témoigner au nom de Paris [s]a tristesse et [s]on amitié» à «sa famille, ses enfants, à tous les siens». «Atteint, depuis plusieurs années, d’un cancer, Bernard Giraudeau, par ses témoignages pleins de courage et de pudeur, a contribué à faire évoluer le regard de notre société sur cette maladie qui a fini par l’emporter.»

La première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, s'est dite «extrêmement touchée» par la mort du comédien, qu'elle a qualifié de «très grand acteur», «combatif et fragile», «ouvert aux autres et empreint d'une grande pudeur». «Sa disparition laissera un grand vide», ajoute-t-elle dans un communiqué.

Ségolène Royal a également rendu hommage à «cet explorateur du monde et de la vie, cet artiste brillant, comédien, cinéaste, écrivain», rappelant que l'acteur était «épris de fraternité, de justice et de non violence» et que son cancer avait étépour lui «un parcours initiatique» qu'il avait partagé avec ceux atteints du même mal.

«Un homme attachant et populaire aux multiples facettes artistiques»
Le président Nicolas Sarkozy a salué le «talent» et l'«élégance» du comédien, soulignant avoir appris «avec une très grande tristesse» sa disparition. «Avec lui, disparaît un homme attachant et populaire aux multiples facettes artistiques qui avait aussi comme passion l'amour de la mer», souligne encore l'Elysée.

Le Premier ministre, François Fillon, a rendu hommage à «un artiste populaire au sens le plus élevé du terme», qui «savait parler à tous les publics, excellait aussi bien dans le métier d’acteur que dans la réalisation cinématographique ou l’écriture», et qui n'avait «jamais cédé à la facilité d'une image charmeuse». Le Premier ministre «présente à sa famille et à ses proches toutes ses condoléances».

A l'UMP, la nouvelle a été accueillie «avec une grande émotion et une profonde tristesse». «Ancien de la Marine Nationale, il était un artiste complet et accompli (...) Accessible et généreux, l’adhésion du public ne lui aura jamais fait défaut. Il aura également été un acteur courageux face à la maladie qui l’a emporté, et sa disparition laisse aujourd’hui un grand vide au sein des familles françaises du cinéma, du théâtre et de la littérature».

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, s'est dit «profondément peiné» par la disparition d'un «homme qui aimait tant et tout à la fois, la littérature, le théâtre, l’amour, l’Afrique, le voyage ne pouvait être qu’un humaniste. Son combat digne contre la maladie l’a montré». «Nous perdons un artiste qui s’est battu en tout domaine, en amoureux de la vie», conclut-il.

«Il s'est battu comme un héros qu'il était»
Le monde artistique a aussi salué la mémoire du comédien. Pierre Lescure, le président des Molières, est revenu sur la longue bataille qu'à livré le comédien face au cancer. «Bernard Giraudeau a si longtemps et si vaillamment, élégamment, repoussé l'échéance qu'on avait fini par croire qu'il allait l'emporter sur le mal. Hélas, non! Evidemment, non.» «Dans son métier comme dans sa vie d'homme, Bernard Giraudeau aura été exemplaire», a-t-il ajouté.

Sur iTélé, le comédien Robin Renucci a indiqué qu'il se souviendrait «de grands moments de fou rire et d'humour», d'un «homme d'une grande intelligence», d'un «acteur magnifique à la grande finesse de jeu». Yann Arthus Bertrand a pour sa part souligné que Bernard Giraudeau était «un homme extrêmement complet», qui «avait un grand coeur».

«Il s'est battu comme un héros qu'il était. Il était exactement ce que nous devrions tous être», a déclaré son ami l'acteur Pierre Arditi, regrettant «un homme profond, ce que l'on appelle un homme avec une grande fragilité».

«Il m'a dit "Tu vois, je rentre au port, comme La Jeanne d'Arc"»
«Je l'ai vu il y a quelques jours, il était une ombre, évidemment. Il était d'une minceur impressionnante, mais il y avait son regard», a raconté l'animateur Michel Drucker. «Il m'a dit "Tu vois, je rentre au port, comme La Jeanne d'Arc"», a-t-il poursuivi, faisant allusion au navire de la Marine nationale sur lequel cet ancien marin, sportif accompli, avait sillonné le monde avant d'avoir 20 ans.

Le réalisateur Alexandre Arcady qui l'a dirigé dans Le grand pardon (1982) s'est souvenu de son charisme. «Il était lumineux. C'était la belle gueule du cinéma français. On avait envie de le filmer. Il y avait une espèce d'éclat dans son regard, dans sa façon de jouer», a souligné le cinéaste.

La disparition de cet enfant de La Rochelle - il y était né en 1947 -, a endeuillé le festival des Francofolies qui s'achève samedi soir. «Nous avons une pensée immédiate, très émue pour Bernard Giraudeau (...) qui avait participé à la première édition des Francofolies en 1985 aux côtés de Jean-Louis Foulquier, leur fondateur», a déclaré Gérard Pont, qui a repris la direction du festival en 2004.

source:20minutes.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdom-fantasy-wars.forumactif.org/portal.htm
 
Hommage unanime à Bernard Giraudeau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hommage à Jojo - De Bernard Thanron à un autre marcheur
» Hommage aux 17 disparus
» La Bernard Hinault le 19 juin 2010 : VC bienvenus
» Exemple de Préparation (en kilométres)de Bernard PIGUET
» Hommage Andy Irons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discut' Kingdom :: Discut' Diverses :: Télé et Cinéma-
Sauter vers: